Administrateur

Le journal de l’INC en danger : Pour protéger les consommateur.ices, « 60 millions de consommateur.ices » doit vivre !

Dans un contexte politique où la volonté de faire taire les voix dissonantes est plus présente que jamais, l’Institut national de la consommation est aujourd’hui menacé. Alors que la direction invoque la baisse des subventions publiques (passées de 3 millions d’euros en 2016 à 1,8 million en 2020), d’autres jugent que c’est bien « l’indépendance de ton » de l’organisme qui dérangerait au gouvernement.

en savoir plus

Débat CNL : Comprendre la mobilisation des lycéen.nes avec Mathieu Devlaminck, président de l’Union Nationale Lycéenne (UNL) et d’Eddie Jacquemart, Président national de la CNL

Alors que la mobilisation des lycéen.nes continue face aux annonces du ministère de l’Education et des modalités de passage du baccalauréat, la CNL organise ce soir, à 20h, un débat en direct sur son compte Facebook. Les interventions de Mathieu Devlaminck, président de l’Union Nationale Lycéenne (UNL) et d’Eddie Jacquemart, président national de la CNL, permettront de comprendre et mettre en lumière la colère légitime des lycéen.nes.

en savoir plus

Le gouvernement refuse d’interdire les passoires thermiques !

L’Assemblée nationale a adopté lundi soir, à l’unanimité, l’interdiction de la mise en location des « passoires thermiques » en 2028. Malheureusement, ce terme d’ « interdiction » n’est qu’un trompe-l’œil ! Entre les mots et les actes du gouvernement, la réalité est toute autre.

 

en savoir plus

CNL – Echange en direct sur Facebook sur la votation citoyenne sur l’eau – mardi 13 avril à 18h

En lien avec notre campagne nationale sur l’eau et alors que la clôture de la votation citoyenne aura lieu demain, la CNL organise justement mardi 13 avril, un échange entre Mathilde Panot, députée LFI du Val-de-Marne et Eddie Jacquemart, président national de la CNL.

 

La rencontre aura lieu en direct, sur le compte Facebook de la CNL, le 13 avril 2021 à 18h.

 

en savoir plus

Diagnostic de performance énergétique, nouvel enfumage du gouvernement !

Alors que le gouvernement reconnaît lui-même qu’il y a environ 4,8 millions de passoires énergétiques en France, mettant 14 millions de Français.es en situation de précarité énergétique, il se refuse cependant à prendre des mesures à la hauteur des enjeux. Les évolutions prochainement mises en œuvre ne sont que de timides avancées et n’amélioreront pas de façon concrète le quotidien de ces foyers.

en savoir plus