A la une !

Priorité aux habitants – Les propositions de la CNL pour les élections présidentielles et législatives

A l’occasion des élections présidentielles et législatives, les enjeux sont élevés dans les domaines du logement et de la consommation. Alors que les crises du logement et du pouvoir d’achat sont au plus haut, que de plus en plus de familles en souffrent, les propositions concrètes pour y remédier sont quasiment absentes du débat politique. C’est pourtant une question majeure, prioritaire, pour les habitants.

en savoir plus

Budget 2017 de la CGLLS : nouveau coup dur pour le monde HLM

Depuis de nombreuses années, la CNL ne cesse de dénoncer le désengagement financier de l’Etat en matière de logement social. Avec le budget 2017 de la Caisse de garantie du logement locatif social, l’Union sociale pour l’habitat se réveille enfin. La CNL espère une large mobilisation de l’ensemble des acteurs du logement pour faire reculer le gouvernement. Les locataires HLM ne sont pas responsables de la crise et n’ont pas à en payer les conséquences.

en savoir plus

Budget 2017: Nouvelle attaque contre le logement social

Après les aides à la pierre, ce sont désormais les aides fiscales au logement social qui sont attaquées. Les députés ont voté un amendement qui aura un impact désastreux sur la construction et la rénovation de logements sociaux, et les services de proximité rendus aux locataires. La CNL dénonce cette nouvelle attaque à l’égard du logement social et des locataires les plus modestes.

en savoir plus

Egalité-Citoyenneté: les sénateurs attaquent le logement social

La CNL dénonce les reculs des sénateurs, majoritairement de droite. Ce texte, déjà contraire au principe de mixité sociale, a été vidé de son sens et renforcé sur ses aspects les plus dangereux à l’égard du logement social et du droit des locataires.

Le projet de loi Egalité Citoyenneté a été discuté en commission spéciale au Sénat la semaine dernière.

Balayant les avancées du texte obtenues à l’Assemblée nationale, les sénateurs, majoritairement de droite, se sont violemment attaqués au logement social et aux associations.

Les communes, notamment les plus riches, ne seraient plus obligées de construire au moins 25% de logements sociaux sur leur territoire.

Aucun congé pour l’exercice de responsabilités associatives ne serait créé. De plus, tout financement pour la concertation avec les habitants serait supprimé.

En accord avec le texte initial du gouvernement, la mesure concernant le supplément de loyer de solidarité et celle du maintien dans les lieux qui visent à chasser les classes moyennes du parc social, ont été maintenues.

Face à ces mesures contraires au vivre ensemble, la CNL appelle les habitants à se mobiliser massivement.

en savoir plus

Mobilisation contre le coup de rabot des APL !

Cet été, après avoir baissé ou supprimé les APL de 80 000 ménages aux loyers élevés, le gouvernement revient avec un nouveau projet de rabotage. Cette fois, 650 000 foyers sont menacés !

Le gouvernement pénalise les personnes modestes en taxant le peu d’économies qu’elles réussissent à conserver.

Il s’agit d’inclure les livrets A, les livrets développement durable, les livrets d’épargne populaire et les maisons familiales dans le calcul de ces aides.
Concrètement, une maison de famille qui ne peut pas être utilisée comme résidence principale du fait de sa localisation, sera considérée comme produisant un revenu. Pour l’épargne défiscalisée, la CAF considérera qu’elle produit un revenu de 3% – quand en réalité le livret A n’est rémunéré qu’à hauteur de 0,75%. C’est une fiscalisation déguisée des produits d’épargne des ménages. Pour faire des économies, le gouvernement s’attaque aux foyers modestes, déjà bien mal en point dans un contexte de montée du chômage et de la pauvreté. En revanche, il ne touche pas aux 2 milliards d’euros de niches fiscales pour les propriétaires bailleurs qui profitent aux classes les plus aisées de la société.

La CNL exige du gouvernement l’abandon de ce projet, la revalorisation des aides au logement et l’augmentation de son financement pour la construction de logements sociaux.

La CNL a lancé une pétition contre l’adoption de cette mesure, et le Président de la CNL, Eddie Jacquemart, a participé à plusieurs émissions de radio et de télévision pour expliquer la mesure et la position de la CNL. Du fait de cette mobilisation, les représentants de la CNL ont été reçus par les conseillers de la Ministre du Logement et de l’Habitat durable, Emmanuelle Cosse.

C’est le moment de ne pas se relâcher et de continuer à se mobiliser afin que le gouvernement revienne sur cette mesure ! Pour ce faire, voici la pétition en ligne, en cliquant ici.

Pour voir la participation de la CNL au 20h de TF1, cliquez ici.
Pour voir la participation de la CNL à Télématin, cliquez ici.
Pour écouter la participation de la CNL à l’émission de Sud Radio, cliquez ici.

en savoir plus

Journée de formation régionale « Politique de la Ville et renouvellement urbain »

Ce samedi 9 juillet, l’association régionale a organisé une journée de formation régionale sur le thème de la « Politique de la Ville et renouvellement urbain ». Une vingtaine de participants, issus des différentes fédérations, se sont déplacées à Rive-de-Gier, dans la Loire, pour apprendre ou réactualiser ses connaissances sur ce thème.

en savoir plus